Fortissimus | Introduction

L’histoire retient que Louis Cyr est aujourd’hui encore le plus fort de tous les temps.

Né à Saint-Cyprien-de-Napierville, dans la province de Québec, le 10 octobre 1863, le garçon de ferme a passé quelques années à travailler dans les usines de fabrication de coton de Lowell, Massachusetts, USA.

Ce n’est pas avant l’âge de 19 ans que le prodige canadien-français a vu un premier haltère. Dès lors, et jusqu’à sa retraite, 23 années plus tard, ses exploits de force ont étonné le monde.

À quatorze ans, il a déplacé quinze sacs de grain placés sur son dos et pesant au total plus de 450 kg (990 livres) sur une quinzaine de pas.

En mai 1883, âgé de 19 ans, il a soulevé de terre et chargé sur son épaule une pierre de 235 kg (517 livres).

En avril 1885, Louis Cyr devint le premier humain à soulever d’une main, à bout de bras, une charge de 95,5 kg (210 livres). Six ans plus tard, le 19 janvier 1892, au Royal Aquarium de Londres, il réussit un lever du bras droit de 124 kg (273¼ livres), record qui n’a jamais encore été battu.

Entre janvier 1892 et mai 1896, Louis Cyr a établi tous les records de force imaginables. Il a retenu par la force des bras quatre chevaux pesant au total 2 200 kg (4 800 livres) pendant 55 secondes. Il a levé 254 kg (558 livres) du majeur de sa main droite, soulevé de terre à deux mains 863 kg (1 897 livres) et à une main 449 kg (987 livres).

Il a réussit à tenir pendant 10 secondes, en position de crucifix, 44 kg (97¼ livres) de sa main droite et 40 kg (88 livres) de sa main gauche, parmi une foule d’autres exploits, comme celui de pousser au bout du bras droit un haltère de 74 kg (162,5 livres) à 36 reprises consécutives.

En 23 années de carrière, Louis Cyr a effectué près de 2 000 « back lifts », dont le record absolu de 1 972 kg (4 337 livres) pendant cinq secondes, à Boston, USA, le 25 mai 1895.

Forcé à la retraite par la maladie, Louis Cyr est décédé le 10 novembre 1912. Il détenait alors tous les records du monde de la force et n’avait jamais été vaincu.